Que peut vous apporter la vitamine K ?

  Savoir que la vitamine K est impliquée dans de nombreux processus métaboliques indispensables à la vie, c’est dire combien elle est importante pour chacun de nous.

  La médecine continue de nous apporter de l’information utile qui peut améliorer notre santé.  Qui ne veut pas en savoir plus sur les maladies, les médicaments, sur l’univers de la santé en général ?

Cela nous touche de près ou de loin et les nouvelles découvertes amènent des réponses de plus en plus nécessaires pour sauver des vies.

Beaucoup de temps investis, de nouvelles techniques, plusieurs  équipes bien réelles en labo de recherche, tout cela donne des résultats assurés pour une avancée.  Nous sommes en véritable révolution et c’est un succès indiscutable pour un avenir encore plus prometteur dans ce domaine qu’est la médecine.

On ne saisit pas encore toutes les répercussions que cela peut avoir sur notre vie, car la science fait des merveilles.

Notre corps a besoin de plusieurs choses pour être en santé.  Ici, il sera question de la vitamine K :

où la trouver et ce qu’elle nous apporte…

Depuis 2004, les études sont nombreuses sur la vitamine K et les recherches ne cessent de nous en apprendre.

Voici en quoi elle est utile :

  • elle aide particulièrement à la coagulation
  • au renforcement des os, car elle régularise le calcium dans le corps
  • elle prévient aussi la calcification des artères et des reins
  • elle est un puissant antioxydant.

Les gens qui ont une charge suffisante en vitamine K possèdent :

  • une meilleure santé cardiovasculaire et ostéo-articulaire
  • également une meilleure préservation contre les cancers et les maladies inflammatoires liées à l’arthrite
  • résistance aux effets du vieillissement
  •  et même contre la démence.

On la trouve dans les légumes verts  comme le brocoli, le chou, le chou-fleur, l’épinard, la laitue et dans les huiles (ex. soja et canola).  Elle provient aussi  des aliments suivants, comme le foie, le lait, les fromages, le yogourt, les œufs de poisson, les graisses animales, un peu dans le jaune d’œuf et dans les viandes.

Mais si vous mangez des fruits et des légumes, il est certain que vous apporterez de la vitamine K à votre corps.

Il faut aussi prendre en compte que lors de la cuisson des légumes, la haute température ne détruit pas la vitamine K.

Notez que l’adulte est rarement en carence de cette vitamine, cependant, dans le cas contraire, il pourrait apparaître de graves cas de maladie du foie, des voies biliaires ou de l’intestin, ce qui nécessite alors un traitement médicamenteux.  Aussi, une carence en vitamine K peut accélérer des troubles de l’ostéoporose (réduction de la densité osseuse).  C’est donc à surveiller.

Comme la vitamine K, à l’absorption, a un effet sur votre corps, prenez rendez-vous avec votre médecin pour savoir s’il vous recommande ou pas cette vitamine.  À cause de la présence de certains médicaments, il se peut qu’un ajout de vitamine K vous soit fort déconseillée.  Souvent l’interaction entre médicaments et vitamines ne donnent pas l’effet escompté et peut même être dangereux.

Sous les conseils de votre médecin, vous ne risquez pas de vous tromper.  Pour lui, vous êtes un cas unique.  Au besoin, il vous fera passer des tests et ensuite, il fera le bilan de votre santé pour s’ajuster et savoir comment vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *