L’hygiène des oreilles est-elle nécessaire ?

L’hygiène des oreilles est-ce nécessaire ?

  L’hygiène des oreilles est d’un grand intérêt pratique car elle permet de prévenir les maladies comme les otites et la surdité.  L’usage du coton dans les oreilles est presque toujours nuisible : il augmente la production de cérumen et peut être la cause à la longue d’une diminmution réelle de l’ouïe.

Nettoyage des oreilles

Il doit être fait très simplement.  Comme il est mentionné plus haut, les cure-oreilles sont déconseillés.  Ils sont d’abord un corps étranger.  Ils sont à utiliser avec beaucoup de précaution, car ils se peut que la ouate qui enroulent les extrémités s’en détachent et demeurent prises dans le conduit auditif.  Fragiles et fins, sous la pression, les cure-oreilles peuvent très bien se casser et rester coincés au fond de l’oreille externe.  Sous un geste maladroit, il y a danger de blesser le tympan ou même de le perforer.  Si vous avez l’impression de ne pas arriver à débarrasser votre oreille, vous devez consulter votre médecin.  Il demeure la référence en la matière.  Il saura trouver pour vous la procédure nécessaire.

Bains d’oreilles

Il s’agit de bain d’oreilles lorsqu’il y a introduction d’un liquide médicamenteux (calmant, antibiotique, antiseptique) dans le conduit auditif et qu’il y est laissé un certain temps.  La quantité est sans grande importance , bien que les liquides employés et vendus en pharmacie ne sont pas toxiques.  Par contre l’oreille tolère mal les liquides froids ou chauds, il faut donc qu’ils soient tièdes.  Un bain d’oreilles dure environ 10 minutes.  Pour vider l’oreille, simplement tourner la tête sur le côté.  Refermer le conduit par un tampon de ouate, sans appuyer.  Bien essuyer l’oreille après le bain pour éviter l’irritation de la peau externe lorsque les soins apportés à l’oreille sont terminés.

Lavage d’oreilles

C’est votre médecin qui fera le lavage d’oreilles en cas de cérumen ou de corps étranger.  Il vérifiera l’état de votre conduit auditif par l’otoscopie.  C’est un examen pratiqué avec une poire ou une seringue.  En général, c’est de l’eau tiède qui sera utilisée, à l’opposé de l’eau froide qui peut provoquer des vertiges et même une syncope.  L’injection sera faite sous pression douce et un bassin en forme de haricot est placé sous l’oreille pour recueiller le liquide qui en ressort.  Prendre soin par la suite de bien essuyer le conduit et le pavillon de l’oreille.  Aussi, il ne faut pas abuser des lavage d’oreilles.  Sinon, une lingette mince enroulée autour de votre doigt, passée délicatement au bord du conduit, se révèlera la solution la plus appropriée.

Recommandations

Lorsqu’il y a présence d’otite aigue, pour calmer la douleur au début, il est fortement indiqué d’utiliser des compresses chaudes.  C’est un procédé qui a prouvé son efficacité.  Néanmoins, les compresses se doivent d’être renouvelées toutes les heures.  Vous pouvez les faire tenir par une bande de coton épais enroulé autour de la tête.  Par contre, s’il est question d’oreille malade,  les pansements d’oreilles doivent être faits par le médecin qui saura user de beaucoup de précaution.  Des recommandations pour entretenir l’oreille seront faites à la personne et à son entourage suivant le procédé qui aurait été retenu par le médecin.

Attention aux ongles trop longs : danger d’irriter ou d’infecter le conduit auditif.  Au besoin, mettre un gant de bain pour nettoyer ses oreilles.

P.S. Le cérumen est la sécrétion que produit le conduit auditif.  Il est très utile parce qu’il protège votre oreille externe. Le lavage d’oreilles n’a pas besoin d’être fréquent.  Le cérumen constitue une barrière aux bactéries.  Il octroie à votre tympan les propriétés nécessaires à une bonne audition et sa présence est normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *