Les causes et prévention du pied d’athlète

  Quel plaisir de se rendre à la piscine ou au sauna…, mais lorsque l’infection se met à nous chatouiller les pieds, c’est moins drôle.

  On dit « pied d’athlète », mais ce ne sont pas que les athlètes qui sont touchés par cette maladie.  C’est un peu tout le monde, sauf si on sait comment l’éviter.

Le pied d’athlète est un type d’infection bien connue, surtout la plus répandue.  Elle est causée par un champignon qui se développe sur ou sous la peau.  Il est facile de s’approprier cette infection en marchant pieds nus sur des sols mouillés comme les bords de piscines, dans les douches publiques, les saunas, etc.   Le champignon peut ensuite se propager dans les chaussures.

  Symptômes du pied d’athlète

Le pied d’athlètes peut apparaître en légères petites peaux qui décollent, en démangeaisons, en sensations de brûlure.  La peau peut même se fendiller et donner naissance à une infection bactérienne.  L’infection peut se propager à tout le pied, mais parfois elle demeure à la plante des pieds ou aux ongles.  Les personnes qui ont une mauvaise circulation sanguine, comme les diabétiques, sont plus vulnérables face à cette infection.  C’est pourquoi, il faut surveiller ses pieds aussi bien que le reste de son corps.

Vous avez remarqué des rougeurs,  des démangeaisons, des fissures, des petits bouts de peau qui lèvent sur vos pieds ou entre vos orteils ?  N’hésitez pas à consulter votre médecin.  Son diagnostic est précieux.  Il peut vous donner l’état de santé de vos pieds lors de votre visite.  L’infection se traitera plus facilement si vous consultez dès l’apparition des symptômes.

Prévention

  • Si vous devez porter des chaussures fermées serrées pour votre travail, retirez-les dès que vous pouvez.  Il faut éviter les chaussures trop chaudes et serrées qui retiennent l’humidité;
  • Changer souvent vos bas, et par temps chaud.  Évitez ceux en fibres synthétiques.  Dégagez vos pieds.  Portez plutôt des souliers ouverts;
  • Portez des sandales de douche dans les endroits publics, comme les piscines, les douches, les saunas;
  • À la sortie du bain ou de la douche, asséchez bien vos pieds et entre les orteils;
  • Utilisez une poudre antifongique à tous les jours si besoin.  Elle gardera vos pieds au sec;
  • Les diabétiques devront être plus attentifs aux soins donnés à leurs pieds.

Quand consulter un médecin

Vous pouvez généralement vous traiter facilement à partir des produits en vente libre en pharmacie.  Plusieurs de ces produits  sont d’application directement sur la peau, sous forme de crème, de lotion,  de gels ou d’aérosol.    Un traitement de 2 à 6 semaines est parfois suffisant  pour contrôler la maladie et ainsi éviter la propagation.

Si vous ne voyez pas d’amélioration après quelques semaines, vous devrez prendre rendez-vous avec votre médecin.  Il peut diagnostiquer l’état de santé de vos pieds par un simple examen.  Une analyse plus poussée lui dira s’il faut vous prescrire un médicament.  Suivez toujours les recommandations de votre médecin, car l’infection pourrait réapparaître si la guérison n’est pas complète.  Il est nécessaire de toujours suivre son traitement jusqu’à la fin.

 Autres suggestions

  • Un ingrédient peut soulager vos démangeaisons si vous souffrez du pied d’athlète : le bicarbonate de soude

Solution : 2 c. à soupe  dans un bassin d’eau tiède.  Laissez tremper vos pieds 10 minutes dans cette solution  Vous pouvez traiter vos pieds souvent de cette façon.  Conseillé pour enlever les mauvaises odeurs.

  • Une pommade à base d’aloes est recommandée pour redonner souplesse à vos pieds à la sortie d’un bain au bicarbonate de soude.  C’est aussi une forme de détente.

Les petits soins apportés à vos pieds sont précieux et utiles : y investir un peu de temps, n’est pas du temps perdu.  Une bonne santé, ça se ressent de la tête aux pieds !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *