La graisse abdominale : comment l’éliminer ?

Quand on veut perdre du ventre, ce n’est pas seulement une couche de graisse abdominale à laquellel il faut s’attaquer…

Mais 3 !

C’est une des raisons qui explique pourquoi il est très difficile d’éliminer la graisse autour de l’abdomen.

De plus, si vous voulez opter pour la solution de facilité, c’est à dire la luposuccion, sachez que votre médecin ne pourra supprimer qu’une seule couche de graisse : la graisse sous cutanée.

Les 3 types de graisse abdominale

1. La graisse viscérale

Elle correspond au dépôt de graisse sur l’épiploon (grande membrane qui protège et soutient les organes). Cette graisse viscérale représente la majorité de notre graisse abdominale.

C’est à cette couche que l’on se réfère lorsqu’on parle de « gros ventre » ou de « bedaine ».

C’est aussi le type de gras qui, en excès, conduit à un risque accru de maladies cardio-vasculaires et d’autres maladies chroniques. On parle en d’autres termes d’obésité centrale, ou d’obésité androïde.

C’est contre ces mauvaises graisses qu’une bonne alimentation et l’exercice physique sont efficaces.

2. La graisse intramusculaire

Elle se situe dans les muscles abdominaux. Il est tout de même peu commun que la graisse s’accumule à ce niveau là, mais il faut faire attention car un excès de graisse intramusculaire est toujours lié à une hausse du risque de diabète.

3. La graisse sous-cutanée

Elle est située juste sous la peau. On en trouve habituellement dans de grandes quantités autour des hanches, des cuisses et des fesses.

C’est la seconde graisse la plus dangereuse. Cependant, ceux qui ont proportionnellement plus de graisse sous-cutanée que de graisse viscérale auront potentiellement moins de risque d’avoir de problèmes de santé chroniques.

Le stockage des graisses dépend des hormones

Votre taux de masse grasse dépend bien entendu de votre alimentation et de votre activité physique. Mais cette graisse sera stockée à différents endroits, en fonction de vos hormones.

  • Les hommes ayant des taux de testostérones normaux stockeront plus de graisse autour de l’abdomen.
  • Les femmes ayant un taux d’oestrogene pré-ménopause normal stockeront moins au niveau du ventre, mais davantage autour des fesses et des cuisses, mais tout ça on le savait déjà hein !

Ceux qui ont des déséquilibres hormonaux, causés en particulier par des troubles thyroïdiens ou d’autres maladies, auront malheureusement tendance à stocker plus de graisse que les autres.

Si vous pensez être dans ce cas, parlez-en à votre médecin, il existe des traitements permettant de réguler les hormones.

Désolé, il n’y a pas de solutions miracles

Pour les personnes ayant un taux d’hormones normal, la même vieille rengaine est toujours vraie : vous devez bouger votre corps et manger équilibré pour éviter un excès de graisse abdominale.

Il n’existe aucun aliment miracle, aucune pilule magique qui a elle seule pourra vous faire perdre du ventre. Vous pouvez bien sur prendre la pilule PhenQ mais vous êtes obligé de bouger à coté.

Seul le thé vert a eu les faveurs des études scientifiques pour la réduction de la graisse abdominale, mais uniquement dans des proportions irréalistes (16 à 20 tasses quotidiennes…).

Restez donc fidèle à votre régime alimentaire et vos exercices physiques habituels, ce travail portera ses fruits sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *